Ann Lawrence DURVIAUX

Candidate à la fonction de 1ère Vice-rectrice, et de Vice-rectrice à l’enseignement et à la formation

Découvrez le programme lié à ses compétences
Diplômée de l’Université de Liège en droit, j’ai poursuivi en parallèle une activité d’avocat spécialisé en droit public et administratif, en particulier en droit des marchés publics et des Partenariats public/privé tout en menant une carrière au sein de l’Université (personnel scientifique temporaire, doctorant, chargé de cours et ensuite professeur, et professeur ordinaire). J’ai tenu à multiplier au cours de ces années des expériences d’enseignement dans le cadre de la promotion sociale, des hautes écoles, de la formation permanente, avant de me consacrer entièrement à l’enseignement et la recherche universitaire.

Au sein de l’institution, j’ai exercé trois mandats de président du département de science politique, deux mandats de Vice-Doyen à l’enseignement dans la faculté de Droit, de science politique et de criminologie, un troisième étant en cours, un mandat de présidente du conseil sectoriel à l’enseignement dans le secteur des sciences humaines (toujours en cours), tout en exerçant diverses missions d’expertise pour le rectorat, en parfaite collaboration avec toutes les directions administratives de l’institution. Je dirige le LEDAREL, laboratoire d’études et de formation permanente orienté vers les pouvoirs locaux qui forme depuis de nombreuses années des milliers de fonctionnaires locaux.

Mon expérience professionnelle au sein de l’Université et en dehors m’ont permis de développer, outre mes connaissances juridiques en droit public et administratif indispensables à la compréhension de l’organisation de l’enseignement supérieur, une connaissance opérationnelle de l’organisation institutionnelle belge et européenne, à tous les niveaux de pouvoirs, en particulier, des pratiques du pouvoir exécutif (fonctionnement des cabinets ministériels et des gouvernements), du pouvoir législatif (expertise auprès des parlements régionaux, communautaires et fédéral), et une expérience précieuse auprès des acteurs de développement économique local et régional (société publique d’investissement, intercommunales de développement économique).

C’est avec humilité que j’aborde la fonction de Premier Vice-rectrice à l’Enseignement et la formation. J’en mesure la complexité, j’en connais l’importance.

Les lignes directrices de mon action future sont claires : soutenir sans faillir le Recteur Albert Corhay dans les renégociations de la transformation du paysage de l’enseignement supérieur, mettre en œuvre une politique d’alliance avec d’autres institutions d’enseignement, dynamiser les structures de concertation et de décision en charge de l’enseignement à l’Université de Liège, valoriser l’innovation pédagogique, intégrer la révolution numérique et ses effets dans nos infrastructures et nos pratiques, développer l’offre solide de formation continue, contribuer aux initiatives citoyennes de notre Université.

J’ai choisi de rejoindre l’équipe du candidat à la fonction de Recteur Albert Corhay, en raison du respect que je porte à sa vision et à sa personne. Il me semble particulièrement important qu’il puisse accomplir un second mandat à ce moment crucial pour l’institution afin de consolider toutes les actions qu’il a entreprises au cours des dernières années, et me semble le seul garant de cette continuité indispensable. Au cours de ces dernières années, j’ai pu apprécier son investissement sans limites pour l’Université, son aspiration à doter celle-ci d’une vision stratégique et d’outils pour en assurer sa modernisation, sans jamais sacrifier le temps qui était nécessaire à une écoute attentive de ses interlocuteurs, montrant très souvent des qualités humaines qui me sont chères.

J’ai pu, dans le cadre de mes fonctions, construire un regard critique sur la manière dont l’Université avait évolué et lorsque je lui en ai fait part, il s’est montré ouvert et soucieux de poursuivre et d’introduire des nouveautés. J’ai à cœur de contribuer à l’amélioration de tout ce qui a été mis en place et doit se poursuivre.